Ordre des Chevaliers Francs Index du Forum Ordre des Chevaliers Francs
Obéissance, Courage, Franchise
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Garde de jour
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ordre des Chevaliers Francs Index du Forum -> Entrée de la Citadelle -> Portes Exterieures
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Celdric
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Oct - 00:21 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

[Matin]

Le matin était déjà très avancé lorsque le Lieutenant Celdric se présenta sur les remparts. Le soleil était très haut dans le ciel, presque à son zénith. Dans peu de temps, la cloche de la chapelle sonnerait l'heur de midi.

Malgré le faible soleil d'octobre, le temps automnal était froid et une vilaine bise soufflait, s'infiltrant désagréablement dans les moindres interstices des vêtements. Celdric appuya son énorme marteau d'arme à terre entre ses jambes, les deux mains tenant fermement le manche de bois.

Tandis qu'il attendait patiemment la venue des membres de sa patrouille, il battait le pavé pour se réchauffer et la masse de bois et de fer de son maillet frappait en cadence les pierres du chemin de ronde, battant le rythme d'une chanson qu'il fredonnait tout bas. Les yeux fixés à l'horizon il observait les alentours en longs regards circulaires, scrutant tour à tour les contreforts de la montagne et les prfondeurs de la vallée aux pieds des murs.

- Une bien belle journée qui s'annonce la. Vivement de la compagnie...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Oct - 00:21 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
karl06
Mort

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 3 505
Ville: Loches
Duché, Comté, ...: Touraine
Masculin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 02:00 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

Karl s'avança d'un pas décidé en direction des rempart. Le soleil blanc d'automne ne réchauffait pas beaucoup

Il aperçu le capitaine, qui attendait en faisant les cents pas. il devait être à depuis un moment car il avait l'air de se les geler.

Capitaine la sentinelle Karl est a vos ordre.


IL attendit les ordres et pour le moins quelques indications de son supérieur.
_________________


Revenir en haut
Celdric
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Oct - 13:41 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

[Midi]

Celdric commençait à souffrir cruellement du froid mordant, même si le soleil avait maintenant dépassé le point culminant de sa course dans la voute céleste et lui envoyait quelques faibles rayons, comme un avare faisant don de ses écus. Il fut donc bien aise de voir enfin se présenter un des membres de sa patrouille, qui avait déja pris un retard non négligeable... mais cela importait peu, du moment que l'on partait. Avec le temps, l'habitude viendra.

- Pax vobiscum, frère Karl. Je ne suis plus Capitaine, mais Lieutenant, en ce qui vous concerne. Venez, jeune homme, nous allons commencer notre ronde en espérant que les autres nous rejoindrons en cours de route.

Heureux de pouvoir enfin bouger, Celdric cala son marteau d'arme en travers de ses épaules, les deux bras appuyés dessus, ce qui lui donnait l'allure d'un gigantesque épouvantail drappé d'une épaisse fourrure noir. D'un pas leste il partit vers l'Ouest, laissant derrière lui la Grande Porte pour se diriger vers le Grand Bastion Sud.

Tournant tantot son regard vers la sentinelle qui lui emboitait le pas, tantot surveillant le flanc abrupts et terriblement escarpé de la vallée s'étendant aux pieds de cette portion des remparts, ils arrivèrent bien vite au Bastion. Il marqua un léger temps de pause, prenant appuis sur les créneaux pour se pencher dans le vide : Le versant de la montagne, tout en arêtes de rochers, et recouvert d'une végétation dense à souhait offrait à lui seul une première ligne de défense. Bien malin quiconque eu voulu prendre d'assaut les murs sans pouvoir y rouler ses tours de siège ni hisser les grandes échelles... Par contre, le couvert de arbres offrait un camouflage idéal pour une groupe d'homme de mains résolus à tenter une action d'éclat. C'était le revers de la médaille.
S'assurant d'un simple regard et d'un signe de tête à l'adresse des sentinelles montant la garde sur les remparts que tout était en ordre, il reprit sa route vers le nord en longeant les batiments des divers régiments vers le Bastion de la Montagne des Braves. Karl suivait toujours d'un pas rapide sans se laisser distancer, et Celdric décida d'entamer la conversation.


- Alors, frère Karl... je suppose que vous êtes impatient d'en découdre avec l'ennemi et de voir un peu d'action, après ces longues semaines passées à user vos braies sur les bancs de la classe des instructeurs, non? Dites moi un peu ce que vous envisagez.


Revenir en haut
karl06
Mort

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 3 505
Ville: Loches
Duché, Comté, ...: Touraine
Masculin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 16:19 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

Citation:
- Pax vobiscum, frère Karl. Je ne suis plus Capitaine, mais Lieutenant, en ce qui vous concerne. Venez, jeune homme, nous allons commencer notre ronde en espérant que les autres nous rejoindrons en cours de route.


Pax Vobiscum , frère lieutenant, heureux de prendre du service et de pouvoir être au service de l'Ordre.

Il força la cadence, ne voulant pas se faire distancer;grimaça un moment , cette maudite cicatrice lui faisant encore mal sur le coté du ventre.
il prit très au sérieux son rôle de sentinelle;regarde entre les créneaux, scrute l'horizon ;

Quel merveilleux paysage, la citadelle est merveilleusement protée par le site naturelle.

Il faisait froid mais l'excitation de sa première garde, compensait largement le froid qu'il ne sentait pas.

Citation:
- Alors, frère Karl... je suppose que vous êtes impatient d'en découdre avec l'ennemi et de voir un peu d'action, après ces longues semaines passées à user vos braies sur les bancs de la classe des instructeurs, non? Dites moi un peu ce que vous envisagez.


Il jeta un regard circulaire;salua aussi les sentinelles sur les remparts; en suivant le lieutenant.

Oui Frère lieutenant, un peu d'action ne me déplairait;meme si je viens d'en prendre avec cette agression subit en Savoie .
en découdre avec l'ennemi; surtout quand je sais que l'abbaye de Noirlac en Berry a été attaquée et pillée par des brigands. Les brigands sont de plus en plus nombreux et de mieux en mieux organisés ;alors oui s'ils s'attaquent aux intérêts de l'église, j'ai envie d'en découdre avec ces chiens qui ne respectent rien.
je vais essayer de rendre service à L'0rdre dans la cavalerie, j'aimerai devenir chevalier.

En attendant je vais essayer d'être une bonne sentinelle.
_________________


Revenir en haut
Celdric
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 11:10 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

La patrouille remontait maintenant le mur d'enceinte Nord, la Montagne de Braves se profilant dans leur dos. Arrivé à mi-parcours, Celdric se retourna pour profiter de la vue d'ensemble, admirant la haute cime nimbée d'un léger brouillard.
Il donna un léger coup de coude dans les cotes de Karl, agrémentant la bourrade d'un clin d'oeil.


- Bah, jeune frère. Une cicatrice de guerre, cela se porte fièrement : rien de tel pour épater les damoiselles. Je suis ravi de vous voir dans cet état d'esprit, et comme vous dites, ces chiens de brigands ne perdent rien pour attendre. Bientôt, je l'espère, nous auront l'occasion de leur faire tater de nos armes. Par contre, le chemin menant à cette arme noble qu'est la chevalerie est long et escarpé alors il faudra vous armer de patience... Mais quand vous passerez entre mes mains, je vous formerais comme il se doit et vous ferez un preux et valeureux chevalier en temps voulu.

Le colosse désigna d'un simple mouvement du menton l'énorme marteau à son épaule.

- Pour ma part, je serait fort marri d'avoir à manier mon vieux Maleus à dos de monture... L'infanterie me convient mieux. Mais vous en passerais par là vous aussi, frère. Allons-y.


Faisant demi-tour, il reprirent la ronde et se dirigèrent vers les batiments Est. A leur droite se dressait dans sa majestueuse simplicité la Chapelle Sainte Kyrène qu'ils surplombaient du haut des remparts. Celdric marchait un peu en avant, la mine renfrognée, car le reste de sa patrouille ne l'avait pas encore rattrapé alors que la ronde touchait à sa fin. Peu à peu le soleil entamait sa course ascendante, plongeant inexorablement vers l'horizon.


Revenir en haut
Delorbe


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 166
Ville: Guéret
Duché, Comté, ...: Limousin et Marche
Masculin
Niveau: Lvl1

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 00:53 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

Voilà. En plein dedans, en retard le premier jour, un de ces jours où la seule chose à ne pas faire, est d'arriver en retard. Il rejoint la patrouille à toute vitesse, et stoppa devant eux, et les regarda tour à tour, honteux, mais bien conscient que mal était fait. Il s'adressa au Lieutenant, et au Frère Karl tour à tour :

Je vous demande humblement pardon, mon Lieutenant, mon Frère. Nulle excuse ne saurait ni me justifier ni me pardonner. Je suis enfin là, prêt à assumer ma faute, et participer à cette ronde avec vous.

Il attendit calmement la suite, se tenant prêt et décidé à obéir sur-le-champ à tout ordre donné.


Revenir en haut
Celdric
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 31 Oct - 10:52 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

Celdric ne put s'empêcher de sourire en voyant la mine contrie et l'air navré du frère Delorbes, tout agacement s'envola instantanément de son esprit. Le repentir de la sentinelle était si manifeste qu'il était inutile d'y rajouter un blâme.

Sans ralentir son allure un temps soit peu, le Lieutenant se porta à la hauteur de Delorbes et d'une bourrade dans le dos le propulsa devant lui, un éclat de malice dans les yeux.


- Bah, marchons mon frère. J'avais dit qu'au pour une première fois, indulgence est de mise. Mais que je vous y reprenne et vous verrez de quel bois se chauffe l'Homme au Marteau, comme certains m'appellent entre ces murs.

Delorbes ouvrant la marche et Karl en arrière, la patrouille poursuivi sa route, surveillant aussi bien les alentours que la présence des gardes à leurs postes, les saluant un à un. Bientôt ils tourneraient l'angle du rempart, sur le mur Est, et seraient plongés dans l'ombre des bâtiments qui leur masqueraient le soleil. Instinctivement Celdric remonta le col de sa pelisse de fourrure en prévision du froid encore plus intense qui les accueillerait bientôt.


- Tenez, Isamël ! Pour la peine, vous allez nous chanter quelque chose pour agayer notre morne ronde. L'heure de mélancolie approche, car le soleil est déja bas. chanson de geste ou rondeau courtois, à votre guise, mais chantez bien car j'ai oreilles sensibles et je ne veux pas voir rappliquer la Garde croyant à une invasion!

Et il partit de son énorme rire de colosse.

(Nota Bene : Il n'est PAS interdit de poster en dehors des jours spécifiquement assignés à votre tour de Garde. Il faut juste s'assurer de poster AU MOINS pendant ces jours, tout en respectant la cohérence générale du RP et le moment de la journée. Après tout, le RP reste une partie de plaisir. ^^)


Revenir en haut
karl06
Mort

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 3 505
Ville: Loches
Duché, Comté, ...: Touraine
Masculin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 19:28 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

Karl salua son frère

paix à toi mon frère Ismaël,

qu'il ponctua dune tape amicale dans le haut du dos.
il se mirent en route, karl fermait la marche, regardait a gauche , à droite, saluait les gardes a leur poste.

le soleil se cacha et une brise glaciale vint les caresser.

Citation:
- Tenez, Isamël ! Pour la peine, vous allez nous chanter quelque chose pour égayer notre morne ronde. L'heure de mélancolie approche, car le soleil est déjà bas. chanson de geste ou rondeau courtois, à votre guise, mais chantez bien car j'ai oreilles sensibles et je ne veux pas voir rappliquer la Garde croyant à une invasion!


Karl se mit à rire voyant la gêne de son compagnon et s'imagine l'alerte donnée par la garde prenant inquiétude de ce bruit bizarre venant des remparts.

Vas y mon frère démarre je t'accompagne.
_________________


Revenir en haut
Delorbe


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 166
Ville: Guéret
Duché, Comté, ...: Limousin et Marche
Masculin
Niveau: Lvl1

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 22:57 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

La bourrade l'envoya courir à quelques pieds devant eux, avant qu'il ne pût se rattraper et ralentir. Il s'attendait à beaucoup de choses, indulgence comprise, mais quand même pas à ça... Il resta un moment bête, en menant la marche, encaissant la réponse du Lieutenant au fur et à mesure.

Celdric a écrit:
- Bah, marchons mon frère. J'avais dit qu'au pour une première fois, indulgence est de mise. Mais que je vous y reprenne et vous verrez de quel bois se chauffe l'Homme au Marteau, comme certains m'appellent entre ces murs.

Il se calmait un peu, le Frère Celdric avait tout dit, et cela lui convint parfaitement. Il hocha vivement la tête, pour signifier qu'il avait bien saisi la dernière remarque. Une certaine gêne persistait cependant, on n'oubliait pas comme cela qu'on venait de fauter, encore moins quand on se sentait et que l'on se disait volontaire, et engagé.

Karl en rajouta lui aussi à l'accueil, et ses simples paroles eurent l'effet escompté. Il se concentrait à présent sur le moment présent, la ronde, saluant les gardes à leur poste, jetant un regard nouveau sur les alentours de la Citadelle. L'angle du rempart approchait, quand la voix du Lieutenant Celdric tonna dans son dos :


Celdric a écrit:
Pour la peine, vous allez nous chanter quelque chose pour agayer notre morne ronde.

Se sentant fondre tandis qu'il terminait sa phrase, il rentra instinctivement la tête dans les épaules, pris au dépourvu. Le Frère Karl se mit à rire, et l'encouragea à son tour. Un peu déboussolé, la gêne fit rapidement place au souvenir encore frais. Il s'agissait davantage d'une demande, que d'un ordre, néanmoins il ne pouvait s'y soustraire. Il n'avait même pas l'excuse de l'ignorance. Il connaissait quelques chansons. Sans s'arrêter, il prit une inspiration et pria pour ne pas trop chanter faux, au moins pour le début. Le reste suivrait.

Signor, or escoutés, que Dieus vos soit amis
Li rois de sainte gloire qui en la crois fu mis,
Qui le ciel et le tere et le mont establi
Et Adan et Evain forma et benei !


Il commença d'une voix douce, montant creshendo jusqu'à devenir audible de tous. Sa voix était loin de lui promettre richesses et applaudissements, mais n'était pas trop désagréable non plus. En chantant il pensait à elle, aux soirées passées à essayer de mettre de l'ambiance, ou bien à chanter leur solitude et leur rapprochement.

Canchon de fiere estoire plairoit vos a oir ?
Laissiés le noise ester, si vos traiés vers mi.
Cil novel jougleor en sont mal escarni :
Por les fables qu'il dient ont tout mis en obli ;
La plus veraie estoire ont laisiet et guerpi :
Je vos en dirai une qui bien fait a cierir.
A tesmoig en trairoie maint franc home gentil
Et maint duc et maint conte et maint riche marchis.
N'est pas a droit joglere qui ne set ices dis,
Ne doit devant haut home ne aler ne venir ;
Teus en quide savoir qui en set molt petit,
Mais je vos en dirai qui de lonc l'ai apris.


[HRP : Grand merci à vous deux Prier La chanson est ici]


Revenir en haut
Epsonstylus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Nov - 16:36 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

[Samedi Soir]

Epson arriva vers 16h sur les remparts, le temps n'était pas des plus beau, toute la matinée n'avait été que bruine, bruine et encore bruine, mais par chance au moment où Epson franchit la porte de la tour Sud, le soleil avait fait son apparition depuis une heure. Malgré ce soleil qui allait bientôt décliné, l'air était encore humide et frais ; la jeune femme s'enroula dans sa cape, main posée sur son fourreau et commença à scruter l'horizon et le bas des remparts où les vignes devenus rousses en ce début d'automne. Du côté de la taverne et des cuisines personnes, elle continua sa garde longeant les créneaux du rempart pour se protéger du vent qui descendait de la montagne des braves et glaçait toute la citadelle. Après quelques minutes de marche elle aperçu une silhouette quelques pas plus loin, elle s'approcha sans bruit et reconnu le frère Delorbe qui chantait.

Paix à vous mon frère, dit-elle en le saluant gracieusement. Très jolie chanson. Je viens prendre la relève.

La jeune femme, passa ses doigts dans ses longs cheveux ondulés, couleur de seigle, regardant s'éloigner le jeune homme. Elle pensa tout à coup à Sabotin, qui devait venir la retrouver sur les remparts plus tard... alors elle reprit sa lente marche, continuant d'épier les moindres événements qui pourraient avoir lieu à l'extérieur de l'enceinte franche. Mais rien. Au bas des remparts juste quelques paysans et paysannes à moitiés débrayés qui ramassaient des pommes tombées au sol, puis quelques frères qui balayaient les pavés de la cour.


Revenir en haut
karl06
Mort

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 3 505
Ville: Loches
Duché, Comté, ...: Touraine
Masculin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Sam 1 Nov - 18:55 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

[le soir]
Bonsoir,

Paix à vous ma sœur Epson, vous nous amenez le soleil;


Il sourit en ce début de soirée de novembre le soleil avait presque totalement disparu et le froid descendait de la montagne emporté par un vent glacial.
il regarda par dessus les remparts, tout semblait normal.

Notre frère Ismaël vient de nous faire entendre sa belle voix et une jolie chanson.

Merci frère Ismaël pour ce beau cadeau

il regarda le lieutenant qui s'était légèrement éloigné

on vous a pas entendu chanter lieutenant

Ce tour de garde vient de se terminer, ils attendaient que le lieutenant commente cette première garde de jour.
_________________


Revenir en haut
Epsonstylus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Nov - 22:32 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

Epson après avoir quitté Delorbe fut interpellée par un homme, qu'elle eut du mal à reconnaître de loin, mais qui s'avéra être messire Karl.

Bonsoir, Paix à vous ma sœur Epson, vous nous amenez le soleil

Epson sourit et le salua.

Paix à vous aussi. Oh le soleil je ne sais pas, il va bientôt décliné, regardez comme il est bas.

Après l'avoir cordialement salué, elle reprit sa marche et croisant de nouveau Ismaël, elle lui adressa un large sourire, n'espérant qu'une seule chose, que le froid ne vienne pas l'engourdir et que Sabotin vienne lui rendre une petite visite.
Elle contourna la tour ronde, regardant par dessus le créneau, elle ne vit rien... rien que deux enfants qui jouaient aux petits chevaliers... tout était bien calme ce soir... elle continua sa ronde paisiblement ondulant légèrement à la lumière du jour déclinant.


Revenir en haut
Delorbe


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 166
Ville: Guéret
Duché, Comté, ...: Limousin et Marche
Masculin
Niveau: Lvl1

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 00:03 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

La voyant arriver, sa voix s'était soudainement enrayée, et il termina vite son vers, pour rougir. Sans s'arrêter, il répondit à son sourire, d'un air un peu niais, puis dut s'éclaircir la voix avant de lui répondre :

M... Merci, ma Soeur.

Ne sachant pas quoi faire d'autre, il reprit sa marche, attendant que le Lieutenant leur donne ses instructions. Dans le doute, il continuait la ronde, tout à ses réflexions. Sourit et hocha la tête en entendant les compliments du Frère Karl. Cela lui permit de reprendre un peu de confiance, et il assura son pas.

Epson repassa près de lui, et cette fois il sut lui sourire plus convenablement, la salua d'un signe de tête, et continua, résistant à l'envie de se retourner.


Revenir en haut
Celdric
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 2 Nov - 01:59 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

[désolé pour l'absence de RP aujourd'hui mais indisponibilité HRP intempestive]

[Fin de la ronde]

Ce premier tour de garde touchait à sa fin, et dans l'ensemble le Lieutenant était satisfait de sa patrouille... avec néanmoins un petit bémol.
A grand pas ils achevaient le parcours qui les avait mené à faire le tour complet de la Citadelle Franche et après avoir longé le mur Est dans l'ombre des bâtiments, bercés par le chant du frère Delorbes, les trois hommes se dirigeaient vers la Grande Porte, le même point d'où ils étaient partis plusieurs heures auparavant, baignés de la lumière du soleil couchant qui brillait dans leurs yeux.

La soeur Epsonstylus rejoignit la patrouille à ce moment la. Le Maistre d'Armes s'attendait à recevoir des explications sur ce retard conséquent mais... rien.
Cependant, la Ronde était finie et l'heure était à tirer les leçons et conclusions de cette première expérience. Celdric leva le point pour faire signe aux hommes de s'arrêter lorsqu'ils parvinrent au pieds de la porte.


- Bien, mes frères. Nous voila parvenus à destination.

Il se tourna d'abord vers Karl :

- Mon frère, je ne puis que vous féliciter, vous avez été exemplaire en tous points. Ponctuel, et attentif. Vous êtes bien partit pour faire une sentinelle tout à fait respectable. Disposez, et allez prendre quelque repos bien mérité.

Puis vers le frère Delorbes :

- Jeune homme, malgré votre retard je ne vous tiendrais pas rigueur car votre chant a été à la hauteur de mes espérances. Le colosse rit de bon coeur : De plus je sais que vous suivez une formation de Maitre Instructeur et que vous êtes très prit. Mais veillez à ce que cela ne se reproduise plus. Disposez et réintégrez vos quartiers, mon frère. Un bon repos ne vous fera que du bien.

Celdric contempla d'un regard satisfait les deux hommes s'éloigner vers les quartiers des frères combattants, lissant pensivement sa barbe. Puis soudain il se renfrogna et partit à grands pas sur les remparts à la poursuite de la soeur Epsonstylus qui poursuivait insoucieusement une ronde qui n'avait pas lieu d'être.
Lorsqu'il la rattrappa elle s'egageait déja sur le mur en direction du Bastion Sud.


- Eh bien, soeur Epsonstylus, qu'est-ce donc que cela? J'ai du mal à comprendre et je crois qu'il y a malentendu. Sauf sur un point, cependant : vous avez salué les membres de la patrouilles, mais pas votre Lieutenant. Sans parler du fait que vous n'assurez pas la relève, qui est du ressort du Capitaine Syerry, mais que vous êtes bel et bien en retard à la ronde à laquelle vous êtiez tenue de participer. Je crois que nous nous sommes mal comprit, et à plusieurs niveaux. Je vous renvois à la lecture de nos Statuts, ainsi que le Planning des rondes affiché en salle de garde, et les addendums aux statuts, entrés en vigueur depuis peu.
Et puisque apparement vous tenez à être sur les remparts malgré tout, je vous incorpore à la Ronde de nuit.
Sur ce, paix à vous et salut, ma chère soeur.


Et sans plus attendre, car il était fourbu de fatigue, Celdric prit le chemin de ses appartements pour se plonger dans un sommeil réparateur... après avoir fait la toilette de Maleus.

[au vu de la configuration topologique du terrain, les paysans récoltant des pommes (dans les vignes) et les enfants jouant aux pieds des remparts (sur un gouffre escarpé) constituent des incohérences d'un point de vue RP. De plus la ronde de nuit n'a pas lieu sur ce topic, mais dans son topic propre.]


Revenir en haut
Delorbe


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 166
Ville: Guéret
Duché, Comté, ...: Limousin et Marche
Masculin
Niveau: Lvl1

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 02:46 (2008)    Sujet du message: Garde de jour Répondre en citant

La ronde était terminée, et arrivés à la grande porte, la voix du Lieutenant tonna l'ordre de stopper là. Delorbe se retourna pour leur faire face, légèrement déçu. Son retard lui avait fait manquer le tour complet des remparts, et il se promit vivement de rattraper cela, dès le prochain tour de garde.

Karl eut droit à de justes félicitations, amplement méritées, et il en fut heureux. Son frère était exemplaire, et son amitié forte et sans retenue était un réconfort important. En même temps, il eut un autre aperçu de la façon d'être du Frère Celdric, leur massif et impressionnant Lieutenant. Il semblait manier le respect, la franchise et l'amitié tout aussi bien que son lourd marteau, capable de tonner comme de rassurer. Quand il se tourna vers le retardataire, celui-ci sentit le poids de son regard, et se souvint de la claque dans le dos, qui l'avait envoyé voler droit devant comme s'il n'avait été qu'une simple planche...


Celdric a écrit:
- Jeune homme, malgré votre retard je ne vous tiendrais pas rigueur car votre chant a été à la hauteur de mes espérances. De plus je sais que vous suivez une formation de Maitre Instructeur et que vous êtes très prit. Mais veillez à ce que cela ne se reproduise plus. Disposez et réintégrez vos quartiers, mon frère. Un bon repos ne vous fera que du bien.

Il inclina la tête en guise de remerciement, mais n'en dit mot. Se redressant il le regarda, et sa reconnaissance ne paraissait que dans ses yeux.

Merci, mon Lieutenant. Je n'ai aucun désir de vous décevoir, encore moins celui de risquer de vous mettre en rogne, croyez-le bien.
Chanter pour mes Frères fut un plaisir, et un honneur.


Salua, comme il le devait, le Lieutenant Celdric, puis attendit son Frère Karl, pour retourner à l'intérieur en sa compagnie, et pourquoi pas, aller prendre une chope, avant de se remettre au travail. Oui du travail, il en avait en ce moment, et partagé entre la peur de ne rien comprendre, et celle de tout comprendre de travers, il s'y attelait sans répit, s'accordant juste le minimum de sommeil dont il avait besoin. Il tiendrait bon, il le savait.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:15 (2017)    Sujet du message: Garde de jour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ordre des Chevaliers Francs Index du Forum -> Entrée de la Citadelle -> Portes Exterieures Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 1 sur 10

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com