Ordre des Chevaliers Francs Index du Forum Ordre des Chevaliers Francs
Obéissance, Courage, Franchise
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Discours de Leg l'ancien - Jeu 11 Octobre 1455

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Ordre des Chevaliers Francs Index du Forum -> Entrée de la Citadelle -> Informations sur l'Ordre des Chevaliers Francs -> Règle et documents officiels
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
thorin_ll
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 18:49 (2008)    Sujet du message: Discours de Leg l'ancien - Jeu 11 Octobre 1455 Répondre en citant

Discours du 11 octobre 1455:

Voici un le discours de mon vénérable maitre lors de son inspection de l'ordre. Vous y trouverez l'essence même de ce qui nous animes...
Thorin



Citation:

" Je viens aussi pour vous conforter dans l'idée que le futur et la force de notre Sainte Eglise passera et de plus en plus par vous et vos Ordres Frères .

La vie aux RR changent , la vie aux RR évolue, pas forcement dans le sens que nous voudrions tous ici présent. L'Eglise se devra d'être omniprésente et je suis persuadé quelle jouera un rôle de plus en plus nécessaire.

Le brigandage continue , les affrontements entre les Provinces s'accentuent, la situation du Saint Empire n'est pas mirobolant, certaines Provinces dénient ou veulent renégocier les concordat qu'elles ont passées avec les OMR ou les Sanctes Armées et l'Eglise Aristotélicienne . La situation en Confédération Helvétique est encore pire. La Reyne Alane , Reyne de l'Empire coté Germanique vient de démissionner, un peu dégoutée, comme je le fut a une époque de travailler avec un Empereur qui malheureusement se souci plus des écus générés par Maitre Allopass que de la prospérité et la stabilité de son Empire

La situation n'est pas des plus faciles, et je dirai même risque d'aller en se dégradant.

De ce fait nous allons , nous les Sanctes Armées dont vous ferez parti des votre reconnaissance, être la seule force de stabilisation et de médiation , pour le bien de tous, au profit d'une vie de paix et de prospérité.

Nous allons être amenés a être de plus en plus les gendarmes des Provinces.

Je pense que l'Eglise, et ses alliés naturels que sont les OMR allons avoir de plus en plus de taches vis a vis des peuples.

Votre tache ne sera pas facile, l'intégrité le don de soi et votre abnégation seront les clés de voute de votre Ordre et de son devoir envers l'Eglise et les Sanctes Armées.

La reconnaissance de votre Ordre par la Curie et Rome n'est pas une fin en soi, mais le début d'une grande œuvre au service des royaumes dont chacun d'entre vous est un artisan .

Votre implication personnelle sera de tous les jours, aussi bien dans le domaine du renseignement, que dans celui d'escorte, ou bien dans la défense de villes contre le pillage.

Il vous faudra vous déplacer Ig laissant famille amis pour un certain temps, délaissé votre maison , votre artisanat, et vos champs ou votre élevage. Ne point attendre salaire de compensation...

Soyez juste, soyez intègre, soyez courageux, respectueux de votre charte et des préceptes d'Aristote.

Faire parti d'un Ordre tel que celui des Chevaliers Francs est une lourde tache, mais etre au sein des Sanctes armées est encore plus difficile,

Et pourquoi tout cela me direz-vous, pour quelle gloire et quel honneur?

Pour un rôle ingrat , car vous ne combattez pas le Mal pour la gloire et l'honneur personnel, mais pour celle du Tout-Puissant et de son Eglise.

Mais lorsqu'à l'aube de votre vie, vous ferez un retour en arrière sur votre vie passée, vous pourrez dire avec fierté a vos petits enfants, :

" je fus un Chevalier Franc au service de Dieu et de ses Sanctes Arméees, et je peux partir rejoindre l'Eternel, je sais qu'il me reconnaitra comme un de ses enfants"







Discours du 27 décembre 1455:


Citation:
Il faut etre toujours animé pour et par le Bien et combattre la Bête immonde que chacun peut avoir en lui-même.

Il faut combattre ses propres démons, mais aussi savoir discerner le Bien du Mal sans outrepasser ses droits et ses devoirs envers son prochain.

Parfois savoir reconnaitre que l'on s'est trompé en recherchant Mal ou il y en a pas.
Parfois savoir reconnaitre que l'on s'est trompé en croyant faire du Bien a autrui et ne lui apporter qu’écroulement moral, doute dans son esprit.
Parfois savoir reconnaitre que l'on ne s'est pas trompé, en faisant sciemment du Mal a autrui pour le détruire mentalement et physiquement …

Réfléchir aux conséquences de paroles ou d’actes avant de les dires ou de les effectuer.

Etre parfois en proie à la colère justifiée ou non, et s’égarer dans cette voie où nul ne ressort indemne…
Etre parfois aveuglé par le Démon et oublier la clarté et s’enfoncer dans l’obscurité.


Pour éviter cela ?

Etre parfois sujet au doute, doute de soi même envers soi, bien sur mais aussi envers les autres.

Ne pas se prendre pour le nombril du monde, et rester humble, toujours et encore.
Ne pas penser que l’on est indispensable, car nul n’y est.

Et surtout se poser des questions :

Qui sommes- nous, et qui suis-je ?

Vous êtes un Ordre MilitaroReligieux, vous êtes les frères et les sœurs de l’Ordre des Chevaliers Franc.

Vous êtes des combattants ou le mot Honneur brille comme un soleil au dessus de vos têtes, n’y a-t-il que cela qui compte ?
Vous êtes des guerriers ou le mot Honneur claque comme un coup de fouet et résonne le long des murs de votre citadelle, n’y a-t-il que cela qui compte ?


Je serais tenté de vous dire oui ….à l’extérieur de ces murs ….

Mais je vous dis non haut fort et clair à l’intérieur de ces murs.

Vous êtes une communauté qui se doit de se dépasser encore et encore…
Vous êtes une communauté qui se doit de rester soudé quoiqu’il arrive…

Mais n’oubliez pas que si vous êtes le bras arme de Dieu contre les Hérétiques, vous devez êtres amour pardon et tolérance pour vos frères et vos sœurs

Notre, votre vie est d’abord dédié a Dieu Tout-Puissant et pas aux querelles temporelles d’ici bas.

Souvent cela fait mal de ce remettre en cause, mais cela permet au Bien de reprendre le dessus sur le Mal car chacun d'entre nous a une part d’ombre.

Nul n’est parfait …il faut savoir faire la part des choses.

Vous diffusez la Foy autour de vous, vous brandissez le livre des Vertus, vous éduquez vos proches dans les préceptes d’Aristote mais êtes vous capable d’appliquer ces professions de foy pour vous-mêmes au sein de votre Ordre et de votre citadelle ?

Vous allez me dire mais de quel droit nous parle-t-il ainsi ?

Du droit de mon cœur, au nom du Tout Puissant et de ce que je représente aux Sanctes Armées
Du droit de mon amour pour vous, mes frères et mes sœurs francs

Ne laissez pas jalousie, perversité, ressentiment et haine franchir les portes de cet ordre.
Que chacun se plonge dans une intime réflexion et se pose et réfléchisse son âme comme dans un miroir …

Ne faites pas a autrui ce que vous ne voudriez pas ce que l’on fasse à vous-même…

Vous êtes l’espoir, vous êtes la barrière contre l’hérésie, vous êtes le fer de lance de notre Sainte Eglise. Et si pour son ennemi vous devez être sans pitié et verser le sang, ici dans votre citadelle redevenez des hommes et des femmes empreint de piété et de pitié

Sachez vivre selon les convictions qui vous ont amené à devenir Chevalier Franc.

Oui ne laissez pas la nuit envahir votre âme.Restez debout pour vivre dans la lumière Divine


Je finirai sur mes propres principes de vie que je vous dévoile ici :

Je m'applique jour et nuit à l'écoute, la réflexion et la méditation.
Je m'applique à maîtriser mes émotions envers mes proches comme envers mes ennemis.
Je m'applique à fuir les lieux nuisibles et les émotions négatives afin de développer en moi une conduite vertueuse.
Je m'applique à aimer mes frères et mes sœurs plus que moi-même, à ne voir que les qualités des autres, même de ceux qui ne voient que mes défauts.
Je m'applique à ne jamais nuire à autrui, même au péril de ma vie.
Je m'applique à louer celui qui me révèle mes défauts.
Je m'applique à pratiquer la générosité sans attendre de retour.
Je m'applique à m'exercer à la patience.
Je m'applique à développer l'enthousiasme et la persévérance.
Je m'applique à éviter toute parole blessante et déplaisante.
Je m'applique à observer constamment mes défauts et à m'en défaire.
Soyez fier, soyez brave, mais avant tout soyez bon, tolérant, conciliant, soyez amour
La perfection n'est pas de ce monde, mais le Chevalier s'engage à en faire sa quête, se servant de son courage comme monture et de sa volonté comme bouclier. "



Dernière édition par thorin_ll le Ven 4 Jan - 08:41 (2008); édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 18:49 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
thorin_ll
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 18:53 (2008)    Sujet du message: Discours de Leg l'ancien - Jeu 11 Octobre 1455 Répondre en citant

Ces discours résument parfaitement ce que nous sommes, et ce que nous aspiront à devenir, si ces valeurs vous correspondent, alors rejoingnez-nous.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:40 (2017)    Sujet du message: Discours de Leg l'ancien - Jeu 11 Octobre 1455

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Ordre des Chevaliers Francs Index du Forum -> Entrée de la Citadelle -> Informations sur l'Ordre des Chevaliers Francs -> Règle et documents officiels Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com