Ordre des Chevaliers Francs Index du Forum Ordre des Chevaliers Francs
Obéissance, Courage, Franchise
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Messe du dimanche 17 avril 1464

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ordre des Chevaliers Francs Index du Forum -> Aile Religieuse -> Chapelle Sainte Kyrène -> Offices
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
neocor
Abbé

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2007
Messages: 3 434
Ville: Chambery
Duché, Comté, ...: Savoie
Masculin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 14:12 (2016)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464 Répondre en citant

Pas de temps à perdre songe l'Abbé en se préparant pour l'Office dominical. Il saute dans ses sandales pourries, défroisse la bure et fonce vers la chapelle... Humeur au beau fixe, il vérifie la présence des éléments aristotéliciens, embrasse pieusement les pied de la statue de Maria... Passage à la sacristie,où il enfile sa bure au col brodé d'or et se dirige vers le choeur..... les Frères et Soeurs ne tarderont pas... allez hop, au clocher ! Il se pend à la corde qu'il agite frénétiquement...,


Mes amis,  Aujourd'hui nous entrons dans le vif du sujet avec "Vita de Christos" chapitre XIII




Citation:
Natchiachia versa le vin de sa cruche dans la corne de Christos, et lui demanda : " Maître, je suis en proie à un profond tourment de l’âme. Je voudrais te suivre dans tes enseignements, mais j’aime un homme qui habite ici et qui se nomme Yhonny, je l’aime d’un amour pur comme le diamant… Que dit Aristote sur cette question que dois-je faire ?  


Christos lui répondit: " Lorsque deux êtres s’aiment d’un amour pur et qu’ils souhaitent perpétuer notre espèce par la procréation, Dieu leur permet, par le sacrement du mariage, de vivre leur amour. Cet amour si pur, vécu dans la vertu, glorifie Dieu, parce qu’Il est amour et que l’amour que les humains partagent est le plus bel hommage qui puisse lui être fait. Mais, comme le baptême, le mariage est un engagement à vie, aussi, Natchiatchia, choisis judicieusement, car une foi que tu auras épousé Yhonny, vous ne pourrez plus vous y soustraire. " 


Comme cette dernière parole frappa d’étonnement l’assemblée, car l’époque était à l’inconstance… Natchiatchia reprit : 


" Mais, Maître, serons-nous assez forts pour respecter ce choix et vivre sans pécher ? " 


Alors, Christos répondit : 
" Sachez que l’humain doute par nature, que l’amour qu’il éprouve pour Deos et pour son prochain peut connaître autant d’aléas que la vie comporte d’épisodes. Mais la vie vertueuse est un idéal vers lequel l’homme doit tendre. Et, dans son chemin, il peut s’aider de la prière. La prière peut en effet être le moyen pour tous de renforcer cet amour lorsque cela est nécessaire. N’oubliez pas non plus la puissance de la miséricorde, qui est accordée grâce à la repentance. "



Vous voyez tous de quoi l'on parle, je n'ai pas besoin d'insister... Ils veulent s'aimer, s'unir et procréer... Quoi de plus naturel en somme ? Aristote et Christos béniront d'une même voix et l'amour, et l'acte de chair et la procréation !Mais il y a une condition essentielle... Le mariage, et la fidélité... Et je ne veux jamais voir ici de fidèles qui auront fait Pâques avant les Rameaux et je les préviens tout de suite... Régularisez votre situation dans la plus absolue des urgences en vous rendant très vite en confession !. 


Ce n'est pas l'impossible auquel je vous soumets... Mais arrêtez de me faire croire que vous avez été pris au dépourvu. Les fiancés ont l'interdiction de se toucher jusqu'à leur mariage... Les hommes baiseront la main des femmes en leur récitant des poèmes de Plutarque, et les femmes les écouteront en s’éventant le visage s'il apparaissait quelque chaleur amoureuse. Attendez vous à me voir apparaître dans chaque coin de la Citadelle afin de vérifier les comportements...





Citation:
Je crois au Très-Haut le Créateur tout puissant, Qu’a créé la parole qui bouscule les silences infinis de la bêtise, 
Avec ses syllabes poétiques et douces qui font s’amouracher les âmes les plus ingrates, 
Qu’a aussi fabriqué les mots dégoulinant de fiel, 
Pour que les plus aventureux et les plus curieux d’entre les hommes, et les femmes aussi, 
Puissent s’essayer, parfois à la méchanceté, le plus ordinairement à la médiocrité et à la bassesse, 
Et en revenir, la larme au groin et le sourire en coin. 
Je crois en Aristote, son prophète, 
Un sacré Grec, un adepte de la parlotte, qui donnait de belles leçons, 
D’abord à ses géniteurs Nicomaque et Phaetis, 
Puis à tous les passants qui passaient sans savoir par ses chemins, 
Et qui reçurent pêle-mêle, sagesse et révélations sur les lois divines de l'Univers. 
Je crois aussi en Christos, un autre bavard indiscipliné, 
Né de Maria et de Giosep, un couple plutôt taiseux. 
Il a voué sa courte vie à nous raconter le Soleil et la Lune, 
Comment qu’il fallait faire pour se dorer la pilule grâce au premier, 
et éviter les froides caresses, parfois bien tentantes, de l’autre. 
Je crois en l'Action Divine; 
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible; 
En la communion des Saints; 
En la rémission des péchés 
En la Vie Eternelle. 
Que la fulgurance d'Aristote nous accompagne ! 
Que l'extase de Christos nous transcende! 
Que le Très-Haut nous garde ! 
Amen !



A vous le Credo, mes enfants !




Neocor songea qu'il avait été clair et précis... le moment de la distribution du pain et du vin était arrivé... Le vieux prêtre se prépare à partager avec les Frères et Soeurs, donne quelques précisions complémentaires aux cerveaux les plus lents et songeant à ce qui l'attend lança à la cantonade : 


Soyez sages et à dimanche prochain ! 
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Avr - 14:12 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vallère
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2016
Messages: 45
Ville: Béziers
Duché, Comté, ...: Languedoc
Masculin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 14:51 (2016)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464 Répondre en citant

La recrue Valère Camille se présenta à l'Office dominical. Il salua chacun des membres de l'ordre présents en respectant le grade de chacun. Il s'agenouilla et écouta la lecture de l'abbé. Il pria silencieusement. Quand il y fut inviter il récita le Credo.


 
Citation:
Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

AMEN





Puis il partagea le pain et le vin avec les autres fidèles de l'assemblée, heureux d'être présent dans la chapelle de la citadelle.
_________________
Frère Valère Camille


Revenir en haut
aubree
Capitaine de la Garde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 749
Ville: Lourdes
Duché, Comté, ...: Comté de Béarn
Féminin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 15:20 (2016)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464 Répondre en citant

Cela faisiat bine longtemps que j aais pas vue de messe surtout dans les village ,au moins ici on pouvais y assisté.
J entra dans la chapelle fis le signe de la crois et allea m assoir pour y assisté.
J écouté l abbé,et récita le crédo.

Je crois au Très-Haut le Créateur tout puissant, Qu’a créé la parole qui bouscule les silences infinis de la bêtise, 
Avec ses syllabes poétiques et douces qui font s’amouracher les âmes les plus ingrates, 
Qu’a aussi fabriqué les mots dégoulinant de fiel, 
Pour que les plus aventureux et les plus curieux d’entre les hommes, et les femmes aussi, 
Puissent s’essayer, parfois à la méchanceté, le plus ordinairement à la médiocrité et à la bassesse, 
Et en revenir, la larme au groin et le sourire en coin. 
Je crois en Aristote, son prophète, 
Un sacré Grec, un adepte de la parlotte, qui donnait de belles leçons, 
D’abord à ses géniteurs Nicomaque et Phaetis, 
Puis à tous les passants qui passaient sans savoir par ses chemins, 
Et qui reçurent pêle-mêle, sagesse et révélations sur les lois divines de l'Univers. 
Je crois aussi en Christos, un autre bavard indiscipliné, 
Né de Maria et de Giosep, un couple plutôt taiseux. 
Il a voué sa courte vie à nous raconter le Soleil et la Lune, 
Comment qu’il fallait faire pour se dorer la pilule grâce au premier, 
et éviter les froides caresses, parfois bien tentantes, de l’autre. 
Je crois en l'Action Divine; 
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible; 
En la communion des Saints; 
En la rémission des péchés 
En la Vie Eternelle. 
Que la fulgurance d'Aristote nous accompagne ! 
Que l'extase de Christos nous transcende! 
Que le Très-Haut nous garde ! 
Amen !

Après sa on partagea le pain et le vin de messe.
J e m approcha de l abbé.


Merci pour cette messe bon dimanche et a dimanche prochain.

_________________


Revenir en haut
neocor
Abbé

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2007
Messages: 3 434
Ville: Chambery
Duché, Comté, ...: Savoie
Masculin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 15:25 (2016)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464 Répondre en citant

Bon dimanche Sœur Aubrée... ! Hier je vous ai entendue dans votre salle de cours... Vous êtes formidable !
_________________


Revenir en haut
aubree
Capitaine de la Garde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 749
Ville: Lourdes
Duché, Comté, ...: Comté de Béarn
Féminin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 15:33 (2016)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464 Répondre en citant

Merci de se compliquer je fait de mon mieux pour servir l ordre et j avoue j aime beaucoup sa.

Petit sourire.
_________________


Revenir en haut
Vallère
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2016
Messages: 45
Ville: Béziers
Duché, Comté, ...: Languedoc
Masculin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 15:49 (2016)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464 Répondre en citant

Tout nouveau au sein de la citadelle et étant toujours en formation, la recrue Valère restait en retrait. Il écoutait silencieusement la conversation entre l'abbé et son maître-instructeur.
_________________
Frère Valère Camille


Revenir en haut
Ephemy
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2016
Messages: 55
Ville: Labrit
Duché, Comté, ...: Gascogne
Féminin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 16:30 (2016)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464 Répondre en citant

Ephemy avait quitté sa salle de cours pour rejoindre la chapelle au doux tintement des cloches. Elle croisa l'ensemble de l'ordre pour la premiere fois et tint a chacun le respect qu'il lui etait du ainsi qu'il lui ete enseigné, puis alla rejoindre un banc, non sans avoir fait un signe de la tete a Monseigneur Neocor.
Elle ecouta attentivement son preche, non sans un petit rictus. Combien de jeunes gens avait elle croisé a labrit qui ne suivaient pas cette regle fondamentale. On verrait bien le jour ou ils franchiront les portes de mon église pour recevoir le mariage le sermont que je ne manquerai pas de leur servir.

Quand vint le moment du Credo comme tout a chacun, elle le recita avec ferveur:


Je crois au Très-Haut le Créateur tout puissant, Qu’a créé la parole qui bouscule les silences infinis de la bêtise, 
Avec ses syllabes poétiques et douces qui font s’amouracher les âmes les plus ingrates, 
Qu’a aussi fabriqué les mots dégoulinant de fiel, 
Pour que les plus aventureux et les plus curieux d’entre les hommes, et les femmes aussi, 
Puissent s’essayer, parfois à la méchanceté, le plus ordinairement à la médiocrité et à la bassesse, 
Et en revenir, la larme au groin et le sourire en coin. 
Je crois en Aristote, son prophète, 
Un sacré Grec, un adepte de la parlotte, qui donnait de belles leçons, 
D’abord à ses géniteurs Nicomaque et Phaetis, 
Puis à tous les passants qui passaient sans savoir par ses chemins, 
Et qui reçurent pêle-mêle, sagesse et révélations sur les lois divines de l'Univers. 
Je crois aussi en Christos, un autre bavard indiscipliné, 
Né de Maria et de Giosep, un couple plutôt taiseux. 
Il a voué sa courte vie à nous raconter le Soleil et la Lune, 
Comment qu’il fallait faire pour se dorer la pilule grâce au premier, 
et éviter les froides caresses, parfois bien tentantes, de l’autre. 
Je crois en l'Action Divine; 
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible; 
En la communion des Saints; 
En la rémission des péchés 
En la Vie Eternelle. 
Que la fulgurance d'Aristote nous accompagne ! 
Que l'extase de Christos nous transcende! 
Que le Très-Haut nous garde ! 
Amen !

Elle partagea ensuite le pain et le vin et se leva en saluant tout le monde pour rejoindre sa salle de classe.

_________________


Revenir en haut
Acar
Grand Maistre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2007
Messages: 4 073
Ville: lourdes
Duché, Comté, ...: Comté de Béarn
Masculin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 12:25 (2016)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464 Répondre en citant

Ce dimanche allait sonner pour deux recrues et connaissant l'homme, iscelui savait que l'abbé n'allait point s'en priver.


Ce qui ne manqua pas. Amusé par la joie esvidente de l'Archevesque, il prit donc le chemin du lieu saint, puis entra, saluant au passage, fresres et soeurs.


Et c'est en choeur qu'il fit resonner le cresdo :


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant, 
Créateur du Ciel et de la Terre, 
Des Enfers et du Paradis, 
Juge de notre âme à l'heure de la mort. 

Et en Aristote, son prophète, 
le fils de Nicomaque et de Phaetis, 
envoyé pour enseigner la sagesse 
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés. 

Je crois aussi en Christos, 
Né de Maria et de Giosep. 
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis. 
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce, 
Il est mort dans le martyre pour nous sauver. 
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut. 

Je crois en l'Action Divine; 
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible; 
En la communion des Saints; 
En la rémission des péchés 
En la Vie Éternelle. 

AMEN


Ceci fait, iscelui lesva la main senestre pour demander la parole :


Mes fresres, mes soeurs ! Ce jour est jour besni pour notre Ordre mais plus encore par le sang nouveau. Nous avons deux recrues bien mesritantes parmi nous et je tenais, devers tous, à les fesliciter. S'engager est souvent chose difficile.


Je dois reconnaitre que Notre Ordre, l'un des plus vieux existant, souffre ces derniers temps d'esseulement car comme toutes choses, les gens se lassent. Et pour aller plus loin, nous ressentons esgalement cette lassitude de notre religion mesme en Rome. 
Néanmoins, ces deux recrues sont la preuve vivante que la flammme de nostre Eglise est bien là, tenace, forte et que souffler dessus, ne l'empeschera point de briller.


Béni car ceux qui oeuvrent, iscelieu, le font bien et genesreusement. Je tenais donc, devers tous, à fesliciter esgalement soeur Aubree, qui est destinée en nostre seing a de grandes fonctions.


Par ailleurs, sans la force tranquille de mon Second, soeur Melian, rien ne serait. N'oubliez jamais que l'ame qui lie, tous et toutes iscelieu, est la plus belle ame que j'ai pu connaistre et que son travail esgale sa beauté, intesrieure.


Béni car nous avons en nostre seing, depuis des temps immesmoriaux, un homme d'une sagesse et d'une bonté inesgalable, j'ai nommé fresre Néocor. Sachez qu'il est la pierre angulaire de l'esdifice et que tous, ce saint homme nous porte.


Sur ce, mes fresres, mes soeurs, bon dimanche et soyez fier d'appartenir à la sancte lumiesre du Tout-Puissant.



_________________


Revenir en haut
Melian
Intendant

En ligne

Inscrit le: 08 Mar 2008
Messages: 6 132
Ville: Lourdes
Duché, Comté, ...: Béarn
Féminin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 14:43 (2016)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464 Répondre en citant

Melian avait pris le chemin de l'office après un ménage dans ses dossiers, en préparation de la nouvelle lourde semaine d'ouvrage qui l'attendait. Ce temps de prière était un réconfort pour son âme inquiète devant la déliquescence d'un monde qui se complaisait dans le Mal, sans même sembler s'en rendre compte.

Une fois installée à sa place, elle avait écouté amusée la lecture et l’homélie de leur Abbé. Elle lança un regard discret à son époux. En septembre, cela ferait 9 ans qu'ils se sont mariés. Elle n'avait jamais aimé avant lui, et quatre enfants plus tard elle n'avait toujours eu d'yeux que pour lui. Comme quoi oui, la chose est possible...

Elle récita la version plus formelle et classique du Credo, en latin en outre, et finalement écouta leur Grand Maître prendre la parole, tandis qu'elle se disait que ces lieux n'avaient plus été aussi pleins depuis bien long.

Elle sourit à l'entendre féliciter leurs recrues, ainsi que Sœur Aubree qui le méritait également tellement. Elle rougit beaucoup par contre aux mots pour elle qui, s'ils la touchèrent beaucoup, eurent tendance à la faire se ratatiner sur son banc avec l'espoir secret de s'y fondre. Elle reprit contenance à ses mots pour leur Abbé, qui revivait depuis quelques temps à leur grande joie, et pour le plus grand bien de l'Ordre.

_________________


Revenir en haut
neocor
Abbé

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2007
Messages: 3 434
Ville: Chambery
Duché, Comté, ...: Savoie
Masculin
Niveau: Lvl3

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 17:38 (2016)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464 Répondre en citant

L'abbé est ravi de l'intervention de Frère Acar... Ah, si chacun pouvait profiter des messes pour annoncer d'aussi belles choses ! Soeur Melian, toute dans sa dignité arborait un visage épanoui... Et il eût envie de dire merci à chacun... Ils étaient ses Frères et Soeurs à tout jamais...
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:53 (2017)    Sujet du message: Messe du dimanche 17 avril 1464

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ordre des Chevaliers Francs Index du Forum -> Aile Religieuse -> Chapelle Sainte Kyrène -> Offices Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com